La contraction des vaisseaux sanguins: une hypothèse unificatrice pour l’EM/SFC