Personnes atteintes d’encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique: toujours à risque face à la COVID-19

Publié mardi septembre 01, 2020 par AQEM

En cette période de déconfinement et de reprise partielle des activités, il est important de se souvenir que l’encéphalomyélite myalgique, autrefois appelée le syndrome de fatigue chronique, est une maladie chronique. Les patients qui en souffrent se retrouvent donc dans la catégorie des personnes considérées à risque en cas de contamination à la COVID-19. L’AQEM souhaite vous rappeler de rester prudents et vigilants en continuant de suivre les recommandations de la Santé publique.

 

Nous savons que pratiquer le confinement volontaire peut être ardu lorsque l’aide disponible se retrouve limitée. Nous vous invitons à demander de l’aide auprès de votre entourage pour vos besoins essentiels du quotidien. N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous manquez de ressources. Nous tenterons de vous guider au meilleur de nos capacités vers les ressources appropriées.

 

Nous vous partageons ici un article intéressant qui fait état des défis que vivent les personnes à risque face au coronavirus. Les entreprises, qui se retrouvent affectées financièrement à cause de la fermeture du printemps dernier, ont de moins en moins la capacité d’offrir des accommodements à leur clientèle. Ce sont malheureusement les personnes vulnérables qui en souffrent le plus.

Pour consulter l’article de LA PRESSE paru le 13 août dernier, cliquez ici. 

 

Pour communiquer avec nous, écrivez à info@aqem.org